Morceau du jour : Heads High

09/07/18 - par Reggae.fr

Le sexe oral a toujours été tabou en Jamaïque et si les artistes reggae dancehall en parlent, c'est plus pour le blâmer que pour en vanter les mérites. En 1997, Mr Vegas signe l'un de ses plus gros hits en exhortant les femmes à garder la tête haute face aux hommes trop entreprenants... Posé sur le Filthy Riddim de Danny Browne pour le label Juvenile, Heads High en a fait danser plus d'un en sound system. Et son côté hot contrastant avec les paroles frigides du deejay qui tente de calmer les ardeurs de danseurs en chaleur a sans doute ironiquement rapproché des corps dans les soirées chaudes de Kingston et du monde entier.