Morceau du jour : Oupat├ębizwentousa

10/01/18 - par Reggae.fr

En 2006, l'un des riddims les plus marquants du reggae hexagonal débarque comme un pavé dans la mare : le Black Marianne Riddim. Le label Elohim a décidé de donner la parole aux artistes en réponse à un contexte politique et social tendu après les célèbres émeutes de 2005 dans les banlieues hexagonales. Parmi les quinze titres de ce one riddim, figure l'énorme Oupatébizwentousa (Tu n'avais pas besoin de tout ça), devenu l'un des titres les plus emblématiques de la carrière de Tiwony. Le Guadeloupéen s'exprime en créole et endosse le rôle de grand-frère en conseillant aux jeunes des quartiers d'éviter de tomber dans la délinquance sans pour autant les blâmer. Le singjay incarne ici la diversité française à lui tout seul et montre qu'on peut lutter contre la délinquance en musique.