Mr Vegas

16/11/18
Genre : Dancehall
Ville : Paris
Lieu : Cabaret Sauvage
Prix : 28 €

Sauvage Productions présente :

Concert événement ! Mr. VEGAS revient en France pour une date exceptionnelle le vendredi 16 novembre au Cabaret Sauvage, dans le cadre de sa tournée "20 YEARS OF MUSIC TOUR"

Après le concert de Mr. VEGAS, de 23h00 à l’aube, le Soul Stereo Sound Paris vous fera danser sur les bons sons reggae ragga dancehall… Rub a Dub Party all night long !

_______

BIO 
Est-il encore nécessaire de présenter « Mr Vegas » ? Il est l’homme qui a chanté ce big tune « Heads High » et qui le propulsa au sommet des charts à l’époque. De plus, il partagea le micro avec Sean Paul sur le très bon morceau « Hot Gyal Today »qui permit à un autre public de le découvrir. Puis « Pull Up » a pris le contrôle des radios et des dancefloors. Assurément une grosse pointure du Dancehall jamaïcain.

En 1975, Mr Vegas naît à Kingston en Jamaïque. Il se fait d’abord remarquer pour ses talents de footballeurs et en particulier pour sa manière singulière de jouer. C’est en l’observant jouer qu’un de ses cousins lui trouva le nom de « Vegas » en référence à la manière dont se trémoussaient les go-go danseuses de la boîte locale « Las Vegas ». Le « Mr » lui sera rajouté par Don Yute.
C’est en 1986 que commence sa carrière musicale après une visite dans un des nombreux studios de Kingston. Il choisit de ne pas quitter l’école, et ses études, pour se donner toutes les chances de réussir et n’entame sa véritable carrière qu’à partir de 21 ans lorsqu’il interprète sa version de « Killing Me Softly » de Roberta Flack au Big Ship Studio de Freddie McGregor. Ensuite, avec le producteur Don Yute, ils sortent « Last Night » un morceau d’anthologie.

Malheureusement pour lui, il se casse la mâchoire. Pendant un long moment il est absent des scènes, mais continue à passer du temps en studio. De cette épreuve résulte un son unique dans son flow et le Mister va rebondir et ainsi développer une voix reconnaissable aux premières notes. C’est vraiment avec le morceau « Nike Air », en 1997, que Mr Vegas sort de l’anonymat des singjays jamaïcains. Le titre fut produit par Jeremy Harding qui fut impressionné par sa manière de chanter. En 1999 il sort son premier album : « Mr. Vegas » qui fut très bien accueilli par la presse. Celui-ci est très orienté dancehall hardcore, du pur son pour les dancefloors jamaïcains. Après ce succès il voyage un peu partout en Europe ainsi qu’au Etats-Unis où il propage ses « Good Vibes ». En 2001 sort « Damn Right » un peu plus axé grand public. Mr Vegas, veut faire alors de la musique que l’on peut chantonner à tout moment, il se veut créateur de mélodies simples que l’on peut kiffer tout de suite.

On retiendra son titre planétaire « Heads High » réalisé par le producteur Danny Browne. On note également la collaboration entre Sean Paul et lui sur le « Hot Gyal Today » et son gros gros titre « Pull Up » sur l’album du même nom sorti en 2004. Notons que pour cet album il quitte l’écurie GreenSleeves pour rejoindre le label « Delicious Vynil ». Il est un peu moins actif dans les années qui suivent, préférant s’atteler à la production et travailler dans l’ombre. Il signe tout de même quelques big tunes en 2007 tels que « Hot Wuk » et « Tek Weh Yuhself », présents sur l’album « Hot It Up ». L’année d’après, on le retrouve sur un Best Of sorti par Greensleeves. Il enregistre également en 2011 un single en soutien à Buju Banton, alors emprisonné aux Etats-Unis pour trafic de cocaïne. La même année, il est à l’initiative, à la surprise d’un certain nombre d’observateurs, d’une pétition pour sauver la musique roots en Jamaïque. (Reggae.fr)

S’en suivront les albums Sweet Jamaïca (2012), Bruk it Down 2.0 (2013) et Reggae Euphoria (2014).

« Après l’album Soul Therapy de 2017 composé d’un style plutôt ballade voire soul et le This is dancehall de 2016 bien dancehall comme son nom l’indique, Mr Vegas revient avec ISM, son dernier album sorti le 27 juillet, chez Germaïca Digital. Sur ce projet l’artiste nous offre 12 titres reggae et dancehall évidemment, mais aussi de belles tendances soul. Une chose est sûre, son style est toujours d’actualité et se fond bien dans la masse aux côtés de tous les nouveaux artistes jamaÏcains. » (lagrosseradio.com)

DÉCOUVRIR > bit.ly/2xlpZbU

______

TARIF concert + soirée 28€ en prévente (hors frais de loc.)
> Billetterie : bit.ly/2xrnUvb

_______