Jackie Mittoo

Nationalité : Jamaïquain
Vrai nom : Jackie Mittoo

Jackie Mittoo est certainement l’un des claviers les plus talentueux de l’histoire de la musique jamaïquaine...

Né en 1948, à Sainte-Ann, Jackie Mittoo est certainement l’un des claviers les plus talentueux de l’histoire de la musique jamaïquaine. Il est vrai qu’il prit ses premiers cours de piano dès l’âge de 4 ans. Sa grand-mère lui enseigna les secrets du classique pendant qu’il s’entraînait à reproduire les titres de soul qu’il entendait à la radio ! ! ! il intègre très tôt des groupes discrets tels que les Rivals ou les Sheiks. Recruté très tôt par Clement Coxsone Dodd, il fait partie de l’équipe du Studio 1. Mais c’est sa participation au groupe mythique les Skatalites (à l’âge de 15 ans) qui va lui valoir la reconnaissance du public. Pour l’anecdote, et les collectionneurs de galettes rares, il chante pour Studio One sur le single « Got my Bugaloo » en 1964. Mais il n’est pas le clavier d’un seul groupe. Comme beaucoup d’autres musiciens, il joue avec de nombreux trios vocaux et autres chanteurs. Ses talents en font un clavier très demandé. Pour preuve, il participe à des groupes comme les Soul Vendors, les Soul Brothers (avec Roland Alphonso, un autre Skatalites), les Heptones, les Wailers (hé oui ! ! !), Ken Boothe, Marcia Griffiths…
Il s’essaie également à la production de riddims pour des studios comme Studio 1 (entre 1965 et 1968, la plupart des riddims peuvent lui être attribué), Channel One du bon vieux Joseph Hoo Kim. Il collabore également avec le roi du mélodica Augustus Pablo (un pote d’enfance avec qui, lui et Tyrone Downie, futur Wailers, tapaient des bœufs à l’école). C’est Coxsone qui lui produit ces albums solos comme « Now » en 1969 et « Macka Feet » un an plus tard.
Il quitte ensuite la Jamaïque pour le Canada, mais il continue de travailler pour des producteurs comme Bunny Lee et des artistes comme Sugar Minott et les artistes de son label Youh Promotion (dont Garnet Silk).
Ce fabuleux artiste nous quitte malheureusement trop tôt à l’âge de 52 ans des suites d’une longue maladie. Laissant derrière lui un nombre impressionnant de participation à des albums légendaires, il restera à jamais dans les oreilles des amoureux du rocksteady et du reggae…
  • Le 09/02/05 par rocksteady.greg

    Une putain de bio de Jackie Mitto ici. C'est très long très documenté et en français . http://jahpite.tonsite.biz/modules.php?name=News&file=article&sid=146