Freddie McGregor

Nationalité : Jamaïquain
Vrai nom : ...

Freddie Mc Gregor est un artiste reggae qui n’a clairement pas la reconnaissance qu’il mérite en France. Raison de plus pour le découvrir...

Freddie Mc Gregor est un artiste reggae qui n’a clairement pas la reconnaissance qu’il mérite en France. En plus de quarante ans de carrière, il a traversé les époques et reste à ce titre un acteur et un spectateur avisé de l’évolution du reggaemusic. Il sait dès l’âge de sept ans qu’il veut devenir musicien. Influencé par le son Studio 1, Clement Coxsone reste sa référence en terme de productions. Ses modèles, à ses débuts, furent Ken Boothe, Bob Marley, Alton Ellis. Autant de noms qu’il rejoint petit à petit dans l’album de famille des artistes roots & kulcha. Il sort ses premiers titres, « Early track », « Why Did You Do It », « Do Good » au début des 60 ’s. Il forme en parallèle un duo avec Ernest Wilson : Freddie and Fitzroy. Même si ces tentatives ne sont pas couronnées d’un succès éclatant, ils l’introduisent dans le milieu du reggae. Il rejoint assez vite les Caledonians, groupe qui va véritablement lancer sa carrière. Puis il enchaîne en devenant chanteur des Génération Gad et des Soul Syndicate. Mais c’est en 1975 lorsqu’il adhère à la foi Rasta que son inspiration et sa voix vont débuter leur ascension vers les sommets du reggaemusic. Les morceaux « Mark Of the Beast », « Sgt. Brown », « I Am A Rasta », « Rasta Man Camp » sont ses premiers gros succès. Les paroles portent des messages positifs et culturels qui vont éclairer toute une génération. 1977 est l’année où Niney the Observer produit son premier album « Mr Mc Greggor ». « Zion Chant » et « Rastaman Chant » sont deux des plus beaux titres de ce premier essai d’une longue carrière qui réunira près de 40 albums. Il n’en délaisse pas moins un autre aspect de la musique qu’il aime tout particulièrement : la production. Ainsi « Black Woman » le célèbre album de Judy Mowatt fut réalisé par Freddie, de même que des albums de Jhonny Osbourne et Jennifer Lara.
C’est pourtant la décennie suivante, les 80’s qui voient Freddie obtenir son premier grand succès international. Produit par Lindval Thompson et les Roots Radics, « Big Ship » devient même le nom du label que crée Freddie Mc Gregor ( un peu plus tard en 1989). C’est le début d’une série de succès en Angleterre notamment avec des titres comme « Push Come to Shove » en 1986. Il signe dans la foulée chez Polydor mais l’expérience ne sera pas fructueuse. Il se recentre alors sur son label qui produit des artistes comme General Degree, Mikey Spice, Cutty Ranks. Il continue sa carrière en sortant un nombre considérable de singles où il montre tout son talent de chanteur reggae lover. Son dernier album, « Heart is willing » vient de sortir chez Jet Star en 2003.
  • Le 02/10/10 par cascades972

    j'aurais voulus acheté quelques albums de frédy mc grégore , c'est un artiste que j'apprécie beaucoup , pour sa music et sa voix .