Upsetters

Nationalité : Jamaïquain
Vrai nom :

Découvrons les Upsetters, ces musiciens de légende dans le reggae.

Les Upsetters, ce sont d'abord des musiciens. La première formation se composait de Jackie Jackson à la basse, Hugh Malcolm à la batterie, Hux Brown à la guitare et Winston Wright à l'orgue. Ce sont eux qu'on entend sur le mémorable People Funny Bwoy ou Lee Perry règle ses comptes avec Joe Gibbs tout comme il réglait ses comptes avec Coxsone dans le divin titre The Upsetter. Ce sont eux aussi dans le Return of Django ou Val Bennett prend le solo de sax. Ces musiciens sont les Dynamites de Clancy Eccles ou les Crystalites de Derrick Harriott. Vers 69, ils sont remplacés par les ex Hippy Boys, c'est à dire Aston Barrett à la basse, son frère Carlton à la batterie, alva Lewis à la guitare rythmique, Rannie Bop Williams à la guitare solo et Glen Adams à l'orgue. C'est avec eux que Lee Scratch va enregistrer entre autre les Wailers de 69 à 73. Ensuite, à l'époque du Black Ark (référence religieuse à l'Arche d'Allience ou Moïse plaça les Tables de la Loi), la formation va encor évoluer. La basse est tenue par Robbie Shakespear ou Boris Gardiner (parfois Dougie Bryan), la batterie par Sly Dunbar, Lloyd Adams ou Mickey Boo Richards ; aux claviers Theophilius Beckford, Winston Wright, Robbie Lyn ou Keith Sterling ; Les guitare de Earl "China" Smith, Michael Chung (aka Mao), Willie Lindo, Ernest Ranglin ou Robert Johnson. Il convient de leur adjoindre de nombreux musiciens comme Augustus Pablo au mélodica ou au clavier, David Madden et Bobby Ellis à la trompette, Vin Gordon (aka Don D Jr) au trombone, Glen DaCosta avec Tommy McCook et Dirty Harris aux saxos, et enfin aux percutions Noel "Skully" Simms, Uziah "Sticky" Thompson et Lee "Upsetter" Perry himself. Après les Skatalites, les Upsetters sont ceux qui eurent la plus grande influence sur le Reggae jusqu'à l'arrivée des sequenceur et des boites à rythmes. Pour les amateurs, on peut rajouter deans leur discographie le mémorable Give me power de Lee Perry & Friends ou pour une idée encor plus générale sur cette formation, voyez Le Upsetters box set de chez Trojan Records. Enfin pour l'anecdote, le nom Upsetter était lenom du groupe de Little Richard qui comme Lee Perry était de petite taille...
  • Le 11/02/05 par rocksteady.greg

    Les Upsetters, ce sont d'abord des musiciens. La première formation se composait de Jackie Jackson à la basse, Hugh Malcolm à la batterie, Hux Brown à la guitare et Winston Wright à l'orgue. Ce sont eux qu'on entend sur le mémorable People Funny Bwoy ou Lee Perry règle ses comptes avec Joe Gibbs tout comme il réglait ses comptes avec Coxsone dans le divin titre The Upsetter. Ce sont eux aussi dans le Return of Django ou Val Bennett prend le solo de sax. Ces musiciens sont les Dynamites de Clancy Eccles ou les Crystalites de Derrick Harriott. Vers 69, ils sont remplacés par les ex Hippy Boys, c'est à dire Aston Barrett à la basse, son frère Carlton à la batterie, alva Lewis à la guitare rythmique, Rannie Bop Williams à la guitare solo et Glen Adams à l'orgue. C'est avec eux que Lee Scratch va enregistrer entre autre les Wailers de 69 à 73. Ensuite, à l'époque du Black Ark (référence religieuse à l'Arche d'Allience ou Moïse plaça les Tables de la Loi), la formation va encor évoluer. La basse est tenue par Robbie Shakespear ou Boris Gardiner (parfois Dougie Bryan), la batterie par Sly Dunbar, Lloyd Adams ou Mickey Boo Richards ; aux claviers Theophilius Beckford, Winston Wright, Robbie Lyn ou Keith Sterling ; Les guitare de Earl "China" Smith, Michael Chung (aka Mao), Willie Lindo, Ernest Ranglin ou Robert Johnson. Il convient de leur adjoindre de nombreux musiciens comme Augustus Pablo au mélodica ou au clavier, David Madden et Bobby Ellis à la trompette, Vin Gordon (aka Don D Jr) au trombone, Glen DaCosta avec Tommy McCook et Dirty Harris aux saxos, et enfin aux percutions Noel "Skully" Simms, Uziah "Sticky" Thompson et Lee "Upsetter" Perry himself. Après les Skatalites, les Upsetters sont ceux qui eurent la plus grande influence sur le Reggae jusqu'à l'arrivée des sequenceur et des boites à rythmes. Pour les amateurs, on peut rajouter deans leur discographie le mémorable Give me power de Lee Perry & Friends ou pour une idée encor plus générale sur cette formation, voyez Le Upsetters box set de chez Trojan Records. Enfin pour l'anecdote, le nom Upsetter était lenom du groupe de Little Richard qui comme Lee Perry était de petite taille...