Dillinger

Nationalité : Jamaïquain
Vrai nom : Lester Bullocks

Influencé par U-Roy et autres Big Youth, Dillinger débute en 1971 en intervenant dans différents sound-systems (en particulier celui de Dennis Alcapone).

Dillinger est né Lester Bullocks à Kingston en 1953. Influencé par U-Roy et autres Big Youth, il débute en 1971 en intervenant dans différents sound-systems (en particulier celui de Dennis Alcapone). Il pique son nom à un gangster américain. C’est Yabby You qui remarque le premier Dillinger et lui fait enregistrer en 1974 son premier single « Freshly »… L’année suivante Augustus Pablo le fait enregistré sur « Brace a Boy » et Sir Coxsone produit « Killer Man Jaro ». C’est d’ailleurs le patron de Studio 1 qui produit son premier album « Ready natty Dread ».
Dillinger sort un an plus tard « CB 2000 » en 1976 produit par Joe Joe Jookim. C’est sur cet album qu’apparaît le tube ultime de l’artiste « Cocaïne in my Brain »… Ce titre rencontre un gros succès en Europe, il est numéro 1 en Hollande. Malin, Dillinger enregistrera, quelque temps plus tard, même la suite du morceau « Marijuana in my brain ».
Dillinger travaille ensuite avec Bunny Lee qui produit les deux albums « Talkin Blues », en 1977, et « Top ranking », en 1977. La même année il enregistre l’album clash qu’il partage avec Trinity. Il fait en 79 un duo avec Johnny Clark, un autre sur le titre « Lamb’s Bread » avec Sugar Minott et un autre avec Delroy Wilson. En 1983 il auto produit « Join the Queue ». La même année on peut écouter « Funky Punk » avec … « LSD in my brain ». Suivent en 1984 « Blackboard Jungle », « King Pharaoh » et « Tribal war ». Après quelques années d’absence il travaille à nouveau avec Bunny Lee sur « Say no to drug ». Dernièrement les fans de Dilliger ont pu apprécier un best of sous forme du double cd « Rebel with a cause »…
  • Aucun commentaire