Abi by Night #1 avec Tiken Jah Fakoly

31/12/19 - Auteur(s) : Claire Bottier

Nous inaugurons une nouvelle rubrique aujourd'hui, grâce à Claire Bottier, journaliste basée à Abidjan en Côté d'Ivoire et passionnée de reggae ! Nous avons déjà eu l'occasion de vous le montrer dans ces colonnes, Abidjan est sans aucun doute la capitale africaine du reggae. De nombreux artistes internationaux en sont issus et de nombreux concerts y ont lieu toute l'année. Pour nous plonger dans les nuits reggae d'Abidjan pour la première fois, Claire a choisi - dans le cadre de sa rubrique Abi by Night #1 - de nous faire vivre le festival Abidjan By Night, qui s’est tenu le 28 décembre au Palais de la Culture.

Ce dernier accueillait cette année l’icône du reggae Tiken Jah Fakoly. De retour en Côte d’Ivoire après une tournée de 72 dates, l’artiste ivoirien avait promis à son public un concert exceptionnel pour clôturer l’année. Tiken Jah Fakoly a largement tenu sa promesse en offrant un spectacle de haute volée de plus de deux heures. Porté par un public de près de 3000 personnes, l’artiste et ses musiciens ont enflammé la scène en reprenant certains des plus grands titres du chanteur, comme Ouvrez les frontières ou Le prix du paradis. Toujours aussi charismatique et débordant d’énergie, Tiken Jah Fakoly a partagé ses messages militants en faveur d’une Afrique unifiée et solidaire, repris en communion par le public. L’artiste n’a pas manqué de mettre à l’honneur son dernier album (Le monde est chaud), en clamant son amour pour le continent avec We love Africa et en offrant une version traditionnelle de Kodjougou, superbement rythmée et envoûtante. Le concert s’est achevé avec le titre Le monde est chaud qui dénonce l’inaction politique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Un grand big up à Tiken Jah Fakoly et ses excellents musiciens pour cette soirée exceptionnelle qui a fait vibrer Abidjan !