Heartical vs Guiding Star

22/11/19 - Auteur(s) : Franck Blanquin

Et de deux pour Heartical ! Le sound parisien l'a emporté pour la deuxième fois consécutive après sa victoire contre Soul Stereo l'année dernière lors de la première édition du Paris Soundclash. Le match était plus serré cette fois. Guiding Star a tenu tête et même mené pendant toute la durée du clash avant que Sir Joe ne fasse parler son expérience et ne vienne chiper la victoire à Jacob et sa team sur le fil du rasoir. 8 à 7 à l'issue du Dub Fi Dub ! Malgré une sélection très pointue côté Guiding Star et des artistes joués absents de la box de leur adversaire (Chronixx et Koffee en tête à plusieurs reprises), Sir Joe est parvenu à s'en sortir face à un public qui semblait acquis à la cause de Guiding Star. Le selector parisien, seul aux platines et au micro, a fait preuve de malice en parvenant à faire jouer les morceaux qu'il souhaitait contrer. Pas évident de lancer une counteraction sur un Nah Mean de Damian Marley ou un Tenement Yard de Chronixx... Sir Joe le fait pourtant sans gêne en jouant Di Frenz (un groupe quasi inconnu qu'il présente comme des amis de Carlito, selector de Guiding Star) aux paroles hilarantes plaisantant sur les soi-disant penchants de Jacob pour l'alcool. On note même une intro enregistrée spécialement par la voix française de Moe des Simpsons. L'humour est toujours le bienvenu dans un clash ! Et même si à l'issue des cinq rounds, Heartical était en position de faiblesse, les nombreux nominatifs sortis par Sir Joe au Dub Fi Dub auront fini par avoir raison de Guiding Star. Le public parisien a assisté à une compétition d'une grande qualité ce soir-là à La Maroquinerie. Voilà qui prouve que les sounds français ont de quoi se défendre sur la scène clash ! Big Up à Junior Pikk pour l'arbitrage et à Party Time pour le warm-up. On a maintenant hâte de savoir qui sera l'adversaire d'Heartical pour la troisième édition du Paris Soundclash. Rendez-vous en 2020...