Stand High & Marina P - Summer on Mars

15/11/18 - Auteur(s) : Adrien

Certains artistes ont des univers tellement complémentaires qu’une collaboration semble être une évidence. Depuis plusieurs années déjà, les Stand High Patrol sont passés maîtres dans l’art de faire fusionner les genres ; un mélange des styles qui convient parfaitement à Marina P qui nous a quant à elle aussi habitués à jongler avec le talent qu’on lui connaît entre ska, reggae, dub, soul, jazz, hip-hop… Les chemins du crew brestois et de la chanteuse italienne s’étaient souvent croisés pour des lives, mais ils n’avaient jamais eu l’occasion de travailler en studio ensemble (à l’exception d’un remix hyper jazzy de Something New que l’on retrouvait en 2017 sur l’EP du même nom). C'est désormais chose faite avec cet incroyable Summer on Mars.

C’est Working Class qui ouvre cet opus en introduction parfaite et hyper sobre : juste une cymbale qui bat la mesure pour la voix chaude et pleine de groove de Marina P. On retrouve ensuite des morceaux entre hip-hop et electro pleins de sonorités tirés des années 90 comme Atmosphere ou Landlord dont l’instrumentale trouverait aisément sa place dans un battle de break dance. Les textes sont aussi soignés que les productions, prenons pour exemple le sublime Fragile où Marina P nous rappelle que les femmes peuvent être délicates en nous parlant de sa lassitude face aux incivilités et autres manques de respect dont elles sont encore trop souvent victimes. 



Autre style phare des 90’s que va nous permettre d’explorer cet opus : le G funk. On pourrait en effet croire que Pupajim a emprunté les machines de Dr Dre pour composer l’instru planante de Raw Lines ou encore celle de Dreamcatcher sur laquelle le chanteur des Stand High rejoint Marina P pour le seul featuring de cet album. C’est Rosetta qui vient conclure l'opus et c’est cette fois sur un riddim doux et très digital qui nous rappelle le dub a dub du crew brestois que vient se poser une dernière fois la voix splendide de Marina P.



Avec Summer on Mars, les Stand High Patrol nous offrent une nouvelle plongée dans leur monde fantastique, utilisant des sonorités tirées du passé pour en faire des productions qui collent totalement à notre époque. Un univers hors du temps qui convient parfaitement à la voix de velours de Marina P. On n’a qu’une seule chose à dire : on en redemande !

Tracklist :
1. Working Class   
2. Atmosphere   
3. Landlord    
4. Fragile   
5. Spring Rain    
6. Dreamcatcher    
7. Raw Lines   
8. Summer on Mars    
9. Rosetta