Papa Style - Turbulent

07/06/16 - Auteur(s) : Ju-Lion

Turbulent était un titre trouvé pour le nouvel album de Papa Style. Connu pour son énergie débordante et sa bonne humeur infaillible, le MC nous livre enfin son premier véritable album solo après un EP couronné de succès en 2013 (Alma De Guerrero, Victoire du Reggae de la Révélation). Et il s'est plutôt bien entouré en faisant appel au très productif Manudigital et au talentueux bassiste de Danakil, Massive Boris, pour concocter ses instrus. Le résultat est explosif et fidèle à la réputation de Papa Style : une bonne dose d'esprit festif, une pointe d'humour, mais aussi des revendications et des textes plus personnels, le tout posé sur des riddims particulièrement efficaces aux basses lourdes.
Un peu d'ego-trip sur Back In Town, un hommage aux sound systems avec Solide, une invitation à la bringue dans Hors contrôle et une envolée en fast style sur le drum'n bass Double D, Papa Style se fait plaisir et on le sent à l'aise sur ses terrains favoris. Il l'est tout autant d'ailleurs lorsqu'il s'aventure dans des univers moins attendus de sa part. Il affirme son engagement en abordant pertinemment la question du racisme sur Venus d'ailleurs avec une belle reprise du refrain de Né quelque part  (Maxime Le Forestier). Papa n'hésite pas non plus à donner son opinion sur les religions, aidé par Little Francky qui s'applique à reprendre Easy Take It Easy de Dennis Brown sur Ce que l'argent décide.
Mais la vraie surprise vient du titre Tout là-haut, sans aucun doute notre préféré de l'album. Sur un riddim entre rub a dub et stepper de toute beauté, Papa Style s'adresse à sa  grande sœur disparue en mêlant lettre d'amour et constat amère sur la société actuelle. Un titre écrit il y a plus de dix ans et qui fait surface aujourd'hui pour notre plus grand bonheur. A la fois touché par le texte et emporté par l'instru, on apprécie chaque seconde du dub qui conclut merveilleusement ce morceau au contraste fort. Tout là-haut remporte haut la main le titre de big tune !
Le duo avec le Jamaïcain King Kong, Police, mérite lui aussi quelques gun salutes avec son ambiance année 80 dont Manudigital a le secret. La Brésilienne Flavia Coelho apporte une touche féminine et latino sur Esperança et on a droit à une petite baisse de tension sur le très roots Oxygène qui porte bien son nom au milieu de cette tracklist vitaminée.
On a passé un très bon moment à l'écoute de cet album, un peu court certes - seulement 10 titres - mais un très bon moment quand même. Sous ses airs de turbulent, Papa Style s'est montré sous un autre jour, parfois plus calme et plus sensible, tout en conservant son style vocal inimitable. Des turbulences comme ça, on veut bien les affronter tous les jours.



Tracklist :
01. Back In Town
02. Solide
03. Esperanca Feat. Flavia Coelho
04. Ce Que L’argent Décide Feat. Little Francky
05. Tout La Haut
06. Venus D’ailleurs
07. Hors Controle
08. Oxygene
09. Police Feat. King Kong
10. Double D